LE STRESS

Le mot stress définit une réaction d'adaptation de l'organisme à des agents agresseurs physiques et/ou psychiques, les stresseurs. De nombreux événements peuvent être des facteurs de stress. Ce terme est généralement utilisé pour parler de tension, de pression, de surmenage. Aujourd'hui, le stress est considéré comme la "maladie du siècle". L'Organisation Mondiale de la Santé prédit qu'en 2020, le burn out, sera la première maladie au monde suivie des maladies cardio-vasculaires.

Hans Selye, physicien et endocrinologue, a montré l'existence de 3 phases d'adaptation :

- la phase d'alarme : c'est la réponse au stress par le combat ou la fuite

- la phase de résistance : lorsque le stress est répété, l’organisme résiste

- la phase d'épuisement : stress chronique, l'individu vit une situation pathogène qui va influer fortement sur son état de santé

 

Dans le langage médical le stress correspond à un ensemble de réaction neuro-psychobiologiques destinées à maintenir l'équilibre face à un agent extérieur.

Différents systèmes sont impliqués, le cerveau, l'axe du stress HHS, le système nerveux autonome et le système immunitaire.

La réceptivité au stress varie selon les individus, leur milieu familial, leur passé, mais aussi leurs gènes et leur terrain biologique. Face à un événement similaire, une personne peut ressentir de l'excitation ou de l'euphorie et une autre, un grand malaise.

 

"La pensée est l'ennemi de la créativité." Ray Bradbury

L'HYPNOSE

La transe hypnotique est un état naturel...

 

L'hypnose est d'abord cet état naturel dans lequel nous nous plongeons lorsque nous avons les yeux dans le vide au feu rouge, ou encore lorsque nous sommes renvoyés à nos souvenirs lors d'une bonne lecture, tel le phénomène de la madeleine de Proust.

 

C'est un état modifié de conscience (EMC) se situant entre l'état de veille ordinaire et de sommeil. Sous hypnose, nos cinq perceptions (visuelle, auditive, gustative, olfactive, kinesthésique) et notre rationalité sont altérées par rapport à notre état conscient ordinaire.

 

L'hypnose est aussi l'outil regroupant toutes les techniques utilisées afin d'obtenir l'EMC.

 

Dès l'enfance, et au fur et mesure de la vie, vous avez vécu un nombre incalculable d'expériences. Toutes les capacités qui en découlent et qui vous sont donc accessibles, sont autant d'outils pour avancer vers ce qui est important pour vous.

Une capacité précieuse est active en chacun lorsque vous visualisez vos prochaines vacances, une nouvelle recette..., l'imagination qui vous permet d'envisager de nouvelles manières de voir et de ressentir votre réalité.

 

Plusieurs styles d'hypnoses...

 

L'hypnose la plus ancienne, appelée classique, est caractérisée par ses inductions et suggestions directives.

L'hypnose semi-traditionnelle est un mélange d'hypnose classique et de techniques de type ericksonienne.

Un hypnotiseur, professionnel du spectacle, utilise l'hypnose classique dans le but de divertir.

En hypnose ericksonienne, le sujet est guidé sans être dirigé. Il est autorisé tout en étant orienté. Le langage ericksonien est indirect, moins directif que celui de l'hypnose classique.

L'hypnose aujourd'hui se base sur les techniques du langage de l'hypnose ericksonienne et conjugue des techniques comme la PNL, la relaxation, la visualisation... dans un but de développement personnel.

En hypnose, votre créativité permet par des processus conscients et inconscients d'avoir une vision claire de votre objectif.

 

Milton ERICKSON (1901-1980) est un psychiatre et hypnothérapeute américain qui s'est intéressé à l'hypnose très jeune. Il a expérimenté sur lui-même certains phénomènes d'auto-guérison qu'il a mis ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique. Loin d'être une hypnose directive, elle est dite "permissive" et mobilise toutes les capacités de la personne.

"Il n'est pas important que qui que ce soit, même la personne elle-même, comprenne comment les changements se produisent. Il est seulement important qu'ils se produisent." Milton Erickson

 

LA PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE

La PNL est un acronyme de Programmation Neuro Linguistique. Quand ils ont vu l'essor que prenait leur méthode, les deux fondateurs de la PNL ont regretté de lui avoir donné un nom aussi compliqué et rébarbatif !.. La PNL, c'est l'art de prendre les commandes de son cerveau pour utiliser ses immenses capacités au lieu de les subir.

La PNL est née dans les années 70 en Californie (USA). Elle est le fruit du travail de Richard Bandler et de John Grinder. Ils ont étudié des psychothérapeutes qu'ils considéraient comme des grands communicateurs. Fascinés par les excellents résultats obtenus, ils décidèrent de réunir en une seule méthode les éléments disparates identifiés chez ces As de la communication, afin de définir les termes d'un savoir-faire conduisant à coup sûr au succès.

Les champs d'application de la PNL sont nombreux et la communication se fait autant par la parole que par les gestes (verbale et non verbale). Donc, en émettant un geste, vous émettez un mot.

 

La dynamique s'articule autour et à partir d'un "état présent" en allant vers un "état désiré" et en utilisant les "ressources" passées, présentes et à venir (imagination) de la personne.

La PNL vise le développement des aptitudes, l'adaptation à des situations nouvelles, l'aide à la décision, la résolution de difficultés et la suppression de croyances limitantes. Elle permet de poser les questions qui amènent les bonnes réponses. Par ce mode de questionnement spécifique, vous allez naturellement trouver ce qui vous limite, et les moyens de voir, sentir, expérimenter de nouvelles solutions, de nouvelles manières d'agir, de nouvelles idées tout en respectant votre identité, votre personnalité et votre être profond.

"Chacun d’entre nous a de bonnes et de mauvaises expériences, c’est la manière dont nous nous en souvenons qui fait la différence." 
Richard Bandler

LA NEURO-THERAPIE

Au cours des vingt dernières années, des progrès importants ont été réalisés dans le domaine des soins aux traumatismes et à la souffrance psychique. Plusieurs nouvelles techniques thérapeutiques, dont les plus connues sont les mouvements oculaires, ont été élaborées. 

Quand l'individu rêve, ses yeux bougent de droite à gauche. Le contenu du rêve reflète des problèmes du jour et des difficultés psychologiques.

 

Ces techniques ne se limitent pas qu'aux mouvements oculaires et fonctionnent tout aussi bien avec l’ouïe ou le toucher (taping).

Cela consiste à faire effectuer des mouvements oculaires rapides et spécifiques, ayant pour effet de figer le traumatisme et permettant ensuite de relancer le processus de traitement de l'information. Le sujet peut alors modifier sa perception de l'expérience douloureuse, pour la dépasser et opérer de nouveaux choix. 

 

D'autres techniques, comme l'EFT (technique de libération émotionnelle) sont basées sur l'exposition à une situation émotionnelle. L'EFT garantit que si un souvenir catastrophique remonte à sa mémoire, en travaillant sur sa confiance en soi ou sur la gestion de son stress, on pourra en désactiver la réaction émotionnelle sur le champ. Cette technique utilise la stimulation par tapotement de points situés sur des méridiens d'acupuncture.

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... Elle est mortelle." Paulo Coelho

LA LECTURE BIOLOGIQUE

La maladie ne serait pas un hasard? Comment est ce possible?

Notre corps fonctionne de façon automatique : digérer, respirer, filtrer, sécréter...

Pour s'adapter à l'environnement extérieur, il va en permanence apporter des solutions...biologiques.

Si nous mangeons un produit avarié, il va faire en sorte que cela reste le moins longtemps possible dans notre organisme : nous allons vomir... ou avoir la diarrhée.

Ce qui est intéressant, c'est qu'à chaque événement que nous vivons, nous ressentons une émotion.

Encore plus intéressant est le fait que notre cerveau ne fait pas la différence entre une huître pourrie et une parole "dégueulasse"... il va réagir de la même manière: vomir ou...(diarrhée)

Ce qui veut dire que cette réponse biologique que nous appelons "symptôme" n'est rien d'autre que l'adaptation de notre corps à un conflit...

Le vrai problème survient quand cette adaptation n'est plus une solution.

Vue de cette manière, le symptôme apparaît comme une alliée qui nous donne des informations sur un événement vécu comme un choc accompagné d'une émotion mal gérée ou non exprimée, auquel on n'a pas trouvé de solution satisfaisante et durable.

L'objectif est donc de retrouver, dans notre histoire, l'événement vécu dans lequel on n'a pas su apporter de solution satisfaisante et qui a, de ce fait, déclenché cette réponse biologique (le symptôme).

"On ne peut pas guérir la partie sans soigner le tout..." Platon

Aucune des techniques citées ci-dessus ne se substitue en aucun cas à un traitement médical.